Accueil » Nouvelles » BLOG : 5 Conseils pour creuser plus verts

BLOG : 5 Conseils pour creuser plus verts

Des travaux d’excavation durables? C’est tout à fait possible! Ces dernières années, les excavatrices sont devenues beaucoup plus économiques et propres sous l’influence des exigences environnementales de plus en plus strictes. C’est une bonne nouvelle pour l’environnement et pour votre portefeuille! Mais saviez-vous que votre manière d’utiliser l’excavatrice peut aussi vous permettre de travailler plus proprement? Voici 5 conseils pour des travaux d’excavation plus respectueux de l’environnement!

1. Établissez un plan

Graaver 5 tips iconen PLAN

Réfléchir à l’avance à la manière dont vous allez aborder un projet peut vous faire gagner pas mal de temps et d’énergie. Définissez ce qui doit être fait et le résultat souhaité. Choisissez aussi un endroit logique où placer votre machine et où déposer les terres.

Dans la pratique, beaucoup de travail est en effet réalisé deux fois. Les dépôts de terres se trouvent dans le chemin ou au mauvais endroit. Cela entraîne des déplacements inutiles des terres et de la machine.

Essayez de limiter au maximum les pivotements. En effet, ces manœuvres prennent du temps et consomment beaucoup d’énergie. Si vous pivotez, faites-le toujours avec le godet plein proche de la cabine et éloignez-le de la machine lorsque le mouvement de pivot ralentit. De plus, évitez de lever le godet plein plus haut que nécessaire. Toutes ces précautions vous permettront d’économiser du carburant.

En bref: établissez un plan et évitez les déplacements inutiles des terres et de la machine.

2. Vous ne travaillez pas? Éteignez le moteur!

Tous les opérateurs le savent: un moteur diesel peut uniquement être chargé lourdement lorsqu’il est chaud. Le moteur tire alors moins fort et émet moins de substances nocives. C’est pourquoi nous vous recommandons de toujours y aller doucement et sans trop charger lorsque le moteur est froid. Utilisez un régime moteur inférieur tant que le thermomètre n’est pas « à mi-chemin ». Une fois que le moteur est chaud, vous pouvez mettre pleins gaz.

Avec les moteurs modernes que l’on trouve aujourd’hui, cela ne prend pas longtemps pour qu’un moteur soit chaud. Mieux encore: cela n’a aucun sens de faire chauffer les moteurs modernes! Sauf s’il a gelé à moins 10 degrés. Donc si vous interrompez le travail avec l’excavatrice, vous pouvez tout aussi bien arrêter le moteur. Cela vous fera une énorme différence au niveau du carburant, et donc des coûts! De plus, le moteur tire moins fort et produit moins de suie.
En résumé, pour la sécurité, l’environnement et le portefeuille: toujours arrêter le moteur lorsque l’excavatrice n’est pas utilisée!


Graaver 5 tips iconen STOP

3. Modérez le régime moteur

Graaver 5 tips iconen TOERENTAL

Les opérateurs aiment tirer les meilleures performances d’un moteur. Cela signifie un couple élevé et beaucoup de puissance. Car plus le couple est élevé, plus vous pouvez creuser vigoureusement. Et plus il y a de puissance, plus la machine peut bouger rapidement. Mais votre excavatrice ne doit pas être au maximum de ses performances à chaque mouvement et il n’est souvent pas nécessaire de charger le moteur à fond.

Les moteurs modernes d’excavatrices sont en effet conçus avec toutes sortes d’outils, tels qu’un turbo variable, un intercooler, un HDI à injection variable et plusieurs gouttes par injection, d’autres formes de pistons et un plus grand nombre de valves par cylindre.

Ces gadgets modernes aident le moteur à atteindre des performances maximales à un régime moteur inférieur. Un plus faible régime moteur signifie également une réduction de la consommation de carburant, de l’usure et de la pollution. Saviez-vous que les diesels modernes (HDI) atteignent déjà leur puissance maximale à environ 50 % du régime moteur maximal? Ainsi, l’économie en carburant peut considérablement augmenter, jusqu’à quelque 15 %!

De plus, contrairement à avant, les pompes hydrauliques sur les excavatrices fonctionnent ensemble. De cette manière, votre machine continue également à bouger rapidement même à un régime moteur inférieur. En bref: avec une machine moderne, il n’y a donc presque jamais de raison de mettre pleins gaz.


4. Utilisez la bonne technique d’excavation

Un opérateur digne de ce nom sait qu’il faut toujours creuser en couches selon une ligne horizontale. Couche par couche, vous retirez les terres jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Pour ce faire, vous laissez le godet trancher dans le sol plutôt que de pousser ou de tirer.

Il est alors important de placer le godet dans la bonne position ou dans le bon angle de dégagement. Pour déterminer cette position, cela dépend du type de sol. Dans un sol sablonneux mou, cet angle de dégagement peut être petit (5 à 10 degrés). Pour des types de sols plus durs et compacts, le dégagement pourra être plus grand, jusqu’à près de 90 degrés.

Si l’angle de dégagement est trop important, le godet accrochera dans le sol. Il sera alors difficile de continuer à creuser droit et cela consommera inutilement du carburant. En cas d’angle de dégagement négatif, le fond du godet appuiera sur le sol. Un gaspillage d’énergie. Un bon opérateur cherche pour chaque type de sol la position adéquate pour le godet en travaillant et l’adapte ensuite à chaque coup de pelle.
Graaver 5 tips iconen GRAAFTECHNIEK

5. Évitez autant que possible les déplacements avec la machine

Graaver 5 tips iconen RIJDEN

Rouler avec une excavatrice sur chenilles consomme énormément d’énergie. Évitez donc de parcourir de grandes distances avec une excavatrice.

Si vous devez malgré tout parcourir un bout de chemin, faites-le toujours en marche avant avec la roue dentée à l’arrière. Ainsi, la partie de la chaîne où les roues se trouvent sera lisse et bien tendue. Les roues fonctionneront alors sans problème. Surtout, évitez de rouler en marche arrière avec la roue dentée à l’avant. Cela entraîne une importante usure des rouleaux d’appui, des axes et des bagues de la chaîne.
Dick Kroesbergen
Foto Dick min 2

À propos de l’auteur: Dick Kroesbergen donne des formations aux opérateurs et est un expert dans le domaine du fonctionnement durable.