Accueil » Nouvelles » BLOG: Arrêtez la mise en température stationnaire !

BLOG: Arrêtez la mise en température stationnaire !

Stop à la mise en température stationnaire ! Ce conseil étonne encore des opérateurs. Pourtant, pour le moteur d’une excavatrice, il vaut vraiment mieux commencer à travailler calmement dès le moment où vous mettez la clé dans le contact. De plus, vous épargnez ainsi l’environnement et vous limitez les coûts.

Mais qu’en est-il exactement ? Pourquoi la mise en température stationnaire n’est-elle plus nécessaire ? Parce qu’aujourd’hui, les moteurs sont de loin meilleurs.

  • Les moteurs sont moins lourds grâce à l’utilisation de matériaux plus fins et plus résistants.
  • Le contenu du système de refroidissement est moindre.
  • Moins de contenu dans le carter et les filtres, donc moins de litres d’huile de moteur.
Un moteur moderne chaud en quelques minutes

Par conséquent, un moteur moderne doit chauffer moins de fer, d’aluminium et de liquides et est plus rapidement chaud.

En outre, le moteur ne « rougit » (chauffage électrique de la chambre de combustion) pas seulement avant le démarrage, mais aussi pendant les premières minutes de fonctionnement, jusqu’à ce qu’une certaine température soit atteinte. Si la mise en température d’un moteur diesel prenait une demi-heure ou plus auparavant, le moteur diesel moderne atteint la température de fonctionnement en quelque minutes à peine.

Warmdraaien foto2
Une injection de carburant plus astucieuse

De plus, les moteurs modernes injectent leur carburant plus intelligemment. L’électronique du moteur détermine quelle quantité de carburant est injectée à quel moment (à quelle position du piston). Il peut s’agir de plusieurs jets par phase de combustion, chacun avec un volume et un timing propres. De cette façon, la prestation du diesel s’adapte à la température du moteur (plus basse) du diesel pendant la phase de chauffage.

L’ancien diesel, lui, pouvait seulement injecter une quantité déterminée de diesel à un certain moment. La fumée et les mauvaises odeurs étaient habituelles si le moteur était encore froid. Heureusement, cette époque est révolue.

BLOG: La mise en température chère et mauvaise pour le moteur et l’environnement
Warmdraaien foto3 min

Grâce aux techniques modernes, la mise en température est donc bien plus rapide qu’autrefois. Le chauffage stationnaire n’est plus nécessaire. Qui plus est, il nuit au moteur. En effet, il implique que le moteur tourne plus longtemps en dessous de la température de fonctionnement et s’use donc davantage. Une lubrification maximale de l’huile de moteur requiert la température de fonctionnement. En travaillant sans trop charger, le moteur et l’huile de moteur chauffent plus rapidement, de sorte que le moteur s’use moins.

La consommation plus élevée de carburant et la pollution supplémentaire inutile de l’environnement constituent un autre inconvénient du chauffage stationnaire. Dès lors, il vous laisse une addition salée.
Il y a quelque temps, j’ai calculé pour un opérateur un peu plus âgé la somme qu’il perdait en faisant chauffer le moteur de son excavatrice chaque jour.

Tous les jours, il démarrait son 35 tonnes dès son arrivée au travail. Ensuite, il allait boire son café pendant une demi-heure. Il le faisait en étant pleinement convaincu d’agir dans l’intérêt de sa machine. J’ai calculé pour lui qu’un SUV pouvait rouler 35 000 km par an avec le carburant qu’il avait consommé en plus de cette manière cette année. Il a fini par abandonner cette habitude.

Sans oublier que le compteur horaire de votre machine tourne pendant la mise en température stationnaire. Comme les excavatrices doivent en principe aller à l’entretien après un certain nombre d’heures de service, cela signifie que l’engin devra aller au garage plus rapidement que nécessaire.

Mais comment faire dans ce cas ?

J’ai déjà brièvement décrit la marche à suivre ci-dessus : allumez votre moteur et commencez à travailler calmement avec l’excavatrice. En effet, un moteur chauffe et arrive à température de fonctionnement plus vite en le chargeant.

Dès lors, au début de votre tâche, limitez le régime moteur jusqu’à ce que le moteur atteigne la température de fonctionnement. Souvent, travailler tranquillement avec un régime moteur modéré suffit déjà à obtenir cette température.

Il fait un peu plus froid ? Travaillez calmement et modérez le régime moteur. Évitez de trop charger le moteur. Un régime moteur plus élevé (si nécessaire) et des charges lourdes (pivoter rapidement et rouler plus vite) ne sont envisageables qu’une fois le moteur à la température de fonctionnement.

    Warmdraaien foto4

    Eh oui... laisser tourner le moteur pendant la pause café pour pouvoir écouter la radio n’est pas une bonne idée. Produire un peu de courant de cette manière demande beaucoup de carburant et dans ce cas aussi, le compteur horaire tourne ! Avec, à la clé, des frais d’entretien inutiles et une perte de valeur pour la machine.

    Dick Kroesbergen
    Foto Dick min 2

    À propos de l’auteur : Dick Kroesbergen donne des formations aux opérateurs et est un expert dans le domaine du fonctionnement durable.