Accueil » Nouvelles » BLOG : Évitez l'immobilisation et la mauvaise humeur; entretenez votre excavatrice de location !

BLOG : Évitez l'immobilisation et la mauvaise humeur; entretenez votre excavatrice de location !

Que vous louiez une excavatrice pour une longue ou courte période : entretenez-la bien ! L’entretien journalier est très important. Et je vous entends déjà penser : « Dois-je faire l’entretien d’un machine louée ? » La réponse est simple : « OUI ». Plus la machine dure longtemps, plus vous creusez vert. Et l’excavatrice dure plus longtemps si vous l’entretenez bien.

ÉVITEZ L’IMMOBILISATION

Ce qui est toutefois tout aussi important : une machine bien entretenue est fiable. Les pannes arrivent toujours au mauvais moment et causent des retards et de l’énervement. Nos entreprises de location font tout leur possible pour vous fournir une machine bien entretenue et fiable. Vous pouvez à votre tour éviter de manière simple que la machine s’arrête. Comment ? Laissez-moi vous expliquer.

FAITES LE TOUR DE LA MACHINE

Le livret d’instructions prescrit une série d’actions journalières d’entretien préventif. Ce n’est pas pour rien et il est de votre intérêt de les effectuer en tant que locataire. Prenez donc l’habitude de faire le tour de la machine chaque matin et de poser un regard critique sur certains points.

1. Contrôlez tous les raccords rapides hydrauliques visibles pour vous assurer qu’il n’y a pas de fuites.
Vous identifiez les fuites à la tache de sable grasse qui se forme par exemple au niveau de la flèche. En cas de petite fuite (à cause d’un raccord détaché, par exemple), des gouttes d’huile ne seront pas directement visibles. L’huile se pulvérise et se dépose sur les pièces les plus proches. Du sable et de la poussière s’y collent ensuite. En raison de la pression élevée, le trou d’une petite fuite va toutefois s’user et l’huile giclera ensuite dans le rond, et vous devrez arrêter de travailler.

CONSEIL : Vous constatez une fuite ? Appelez l’entreprise de location ! Elle aura généralement encore largement le temps de faire une réparation et d’éviter ainsi que la machine s’arrête.

Par ailleurs, vous constatez plus facilement une petite fuite (tache de sable grasse) lorsque le machine est propre. Nettoyez donc régulièrement la machine avec un jet à haute pression.

Hydraulische snelkoppelingen blog
Koelvloeistof blog

2. Contrôlez le niveau d’huile de moteur, le niveau du liquide de refroidissement et le niveau d’huile hydraulique.

Si vous constatez que le niveau d’huile de moteur diminue chaque jour, concertez-vous avec l’entreprise de location. Le moteur consomme trop d’huile, ce qui indique un problème. Si vous continuez à travailler, vous risquez que le moteur se casse et que vous soyez à l’arrêt. Tirez donc la sonnette d’alarme à temps.

Le liquide de refroidissement ne doit pas être rempli au maximum. Il y a deux marques sur le réservoir. Une pour le niveau maximum et une pour le niveau minimum. Ces valeurs sont valables pour un moteur froid. Vous devez donc toujours réaliser le contrôle lorsque le moteur est froid.


Le contrôle du niveau de l’huile hydraulique se fait toujours lorsqu’un maximum de cylindres sont retirés. Ceci afin qu’un maximum d’huile soit présente dans le réservoir. Ajouter de l’huile hydraulique est un travail spécialisé. Appelez l’entreprise de location pour ce faire.




3. Contrôlez la pression des chenilles en caoutchouc.

Des chenilles trop lâches se détachent, ce qui vous oblige vraiment à vous arrêter. Remettre les chenilles n’est pas amusant et cela vous prendra au moins une heure avant que la besogne soit terminée. Regardez dans le livret d’instructions comment contrôler la pression des chenilles et encore une fois : n’hésitez pas à appeler l’entreprise de location si elles sont trop lâches.

Rubbertracks blog
Draaikrans blog

4. Lubrifiez chaque jour les articulations et la couronne dentée.
J’entends déjà certains penser : « Tous les jours ? Et puis quoi encore, ce n’est pas nécessaire. » Eh bien, les choses sont quelque peu différentes. En ajoutant de la nouvelle graisse, vous lubrifiez, mais vous repoussez également les grains de sable qui menacent de rentrer par l’anneau de retenue (anneau 0), ce qui évite une usure inutile. L’eau qui se trouve entre les joints en raison du rinçage est également repoussée vers l’extérieur. Et tout cela est aussi important que l’effet lubrifiant lui-même. Par ailleurs, vous évitez que les graisseurs soient obstrués par de l’ancienne graisse durcie.

En résumé : étirez la flèche chaque jour (c’est possible sur tous les graisseurs) et enduisez les graisseurs d’une nouvelle couche de graisse (jusqu’à ce que l’ancienne graisse de l’articulation que vous lubrifiez ressorte un peu).

Cela rallonge considérablement la durée de vie ! Et la machine reste agréable sans présenter de jeu. C’est ce qui fonctionne le mieux. Ah oui, le pistolet graisseur se trouve dans la boîte à outils de la machine.

Vous le voyez : l’entretien quotidien de votre machine de location est très important. Faites donc le tour de la machine tous les jours. Vous évitez ainsi l’usure et creusez plus vert !

Dick Kroesbergen
Foto Dick min 2

À propos de l’auteur : Dick Kroesbergen donne des formations aux opérateurs et est un expert dans le domaine du fonctionnement durable.