Accueil » Nouvelles » BLOG : La sécurité dábord! Visez la darabilité por vous-mêmes et vos collégues !

BLOG : La sécurité dábord! Visez la darabilité por vous-mêmes et vos collégues !

« Il passe la journée bien au chaud dans sa cabine. À l’abri de la pluie et du vent. La seule qui doit travailler dur, c’est la machine qu’il commande. » Beaucoup de personnes voient le travail d’un grutier de cette manière. En deux mots : un travail facile. Rien n’est toutefois moins vrai. Selon une étude, il s’agit de l’un des métiers les plus durs que vous pouvez exercer.

Lorsque nous parlons de « fonctionnement durable », nous ne devrions donc pas seulement aborder la gestion du carburant, la manipulation prudente de la machine et l’entretien quotidien en vue d’épargner l’environnement et la machine, mais aussi la durée de vie de l’opérateur et de ses collègues qui travaillent autour de la machine. Dans ce blog, je vous donne quelques conseils sur la façon dont vous pouvez travailler de la manière la plus sûre et saine en tant qu’opérateur.

CONSEIL 1. Travaillez au maximum avec le pare-brise ouvert.
Vous avez un meilleur contact avec votre collègue qui se trouve à l’extérieur et vous voyez mieux ce que vous faites ; vous ne devez pas trop intensivement vous concentrer sur votre godet. Outre la fatigue oculaire, une position tendue cause aussi des douleurs au dos et au cou à la longue.

Raam open
Raam dicht

CONSEIL 2. Veillez à ce que les vitres soient impeccables.
Que faire toutefois si vous ne pouvez pas ouvrir votre pare-brise (par exemple, parce qu’il pleut, qu’il y a trop de poussière ou que vous travaillez avec un sol pollué) ? Veillez quoi qu’il en soit à ce que vos vitres soient impeccables. Plus les vitres sont propres, moins il y a de réflexions. Chaque machiniste sait à quel point les réflexions, causées par le soleil et la saleté, peuvent être embêtantes. Elles vous empêchent d’avoir une bonne visibilité sur votre travail à des moments importants. Cela peut entraîner des erreurs, voire des situations dangereuses. Nettoyez donc ces vitres !

CONSEIL 3. Veillez à ce que les rétroviseurs soient propres et bien réglés.
La règle est la même pour les rétroviseurs que pour les vitres. Veillez à ce qu’ils soient propres ! Vous devez évidemment aussi bien les régler. Vous gardez ainsi une bonne visibilité sur ce qui se passe autour de votre excavatrice.

Spiegel
Stoel

CONSEIL 4. Réglez bien le siège
Personne ne veut se retrouver à la maison avec des problèmes de dos après avoir travaillé quelques années comme grutier. Une bonne assise prévient en outre la fatigue. Veillez donc à ce que votre siège soit bien réglé. Lorsque vous posez vos avant-bras sur les accoudoirs, vos mains doivent naturellement se poser sur les manettes. Avancez ou reculez le siège si nécessaire. Vous pouvez en outre souvent régler la suspension en fonction de votre poids. Cela évite un coup dans votre colonne vertébrale lorsque vous vous asseyez.


CONSEIL 5. Ne montez pas trop le volume de la radio

Cela semble évident, mais plus le volume de la radio est élevé moins vous entendez ce qu’il se passe en dehors de la cabine. Par ailleurs, cela rend sourd.

Radio
Schone vloer


CONSEIL 6. Ne déposez pas d’affaires sur le sol de la cabine
Vous ne serez pas le premier à tomber de votre cabine parce qu’une chaîne de levage, des outils, des gants ou d’autres affaires traînent sur le sol. Conservez-les donc en dehors de la cabine.

CONSEIL 7. Ne sautez jamais en dehors de la cabine
Tournez l’excavatrice à 45 degrés vers la droite sur le train de roulement et utilisez la chenille comme escalier. Vous vous épargnerez ainsi des douleurs aux genoux et au dos.

Niet springen
Pauze

CONSEIL 8. Faites régulièrement une pause
Ne restez pas trop longtemps dans la cabine. Quittez régulièrement votre poste de travail pour vous étirer les jambes et changer de position. L’étude précitée révèle que la plupart des douleurs chez les opérateurs apparaissent parce qu’ils effectuent de nombreux actes répétitifs dans une position assise forcée pendant leur travail. Quitter régulièrement votre cabine permet une plus grande variation dans votre journée et d’éviter les douleurs aux bras, au cou, aux épaules et au dos.


Cela revient à dire qu’un travail durable signifie également que vous faites attention à votre santé et à la sécurité de vos collègues et la vôtre, car plus vous êtes en forme, plus vos prestations sont bonnes. Et un bon opérateur est rarement sans travail. Donc : La sécurité d’abord !

Dick Kroesbergen
Foto Dick min 2

À propos de l’auteur : Dick Kroesbergen donne des formations aux opérateurs et est un expert dans le domaine du fonctionnement durable.